Royalistes.Net

La Contre-Révolution vs La Gouvernance Mondiale

Franc-maçonnerie : instruction obligatoire, éducation laïque (maçonnique)

L’un des buts de la Franc-maçonnerie :

« La Franc-Maçonnerie doit poursuivre la déchristianisation de la France, en étendant sans cesse son influence morale et philosophique. »
(Paroles du F.*. Léon Martin au Congrès des Loges de .la -Région Parisienne. Séance du 30 mai 1904. Compte-rendu du Congrès, p. 31.)

« La lutte engagée entre le catholicisme et la Franc-Maçonnerie est une lutte à mort, sans trêve ni merci. »
(Mémorandum du Suprême Conseil no 85, p. 48.)

« Le catholicisme, nous devons nous Francs-Maçons, en poursuivre la démolition définitive. »
(Bulletin du Grand-Orient, septembre 1895, p. 168.)

« Les francs-maçons se sont toujours gardés de dire qu’ils voulaient déchristianiser l’enseignement du pays. Leur tactique a consisté uniquement à mettre de plus en plus exclusivement sous le contrôle du gouvernement toutes les écoles primaires de France, et cela en prônant partout la « nécessité » d’un enseignement (faussement) gratuit et obligatoire.

Ils se donnèrent, dans les élections, comme les protecteurs du peuple, des ouvriers, et réclamèrent à grands cris la gratuité de l’enseignement. Or, tout ce programme électoral était soigneusement élaboré dans les loges et l’on était bien décidé à en arriver, petit à petit, au contrôle exclusif de l’enseignement par l’Etat, (via la maçonnerie). Ce monopole une fois établi par la loi, les francs-maçons étaient sûrs qu’en faisant élire leurs créatures au Parlement, ils arriveraient à faire des écoles antichrétiennes, que tous les enfants seraient forcés de fréquenter, par la loi de l’instruction obligatoire.

Le 11 juin 1872, en effet, comme nous l’apprend le journal maçonnique, la « Chaîne d’Union » (an. 1879, p. 217), une circulaire déposée à l’-assemblée générale du Grand-Orient par le F.’. de Hérédia, député de Paris, contenait cette déclaration:
« Nous demandons l’instruction obligatoire pour tous, gratuite et laïque (maçonnique), dans toutes les écoles publiques et communales. »

Au Convent du Grand- Orient, de septembre 1879, le F.’. Francolin prononçait, au cours d’une allocution fort applaudie, ces paroles significatives :
« J’ai cru qu’il fallait dire nettement que nous sommes l’avant-garde de l’éducation laïque (maçonnique) et républicaine, et que partout où il y a un enfant, partout où il y a une école, on trouvera la main d’un Franc-Maçon. . .  » (Compte rendu du Convent de 1879, p. 337.)

On sait ce qui résulta de cette campagne maçonnique, menée hypocritement au nom des « intérêts du peuple », du « progrès » et du « respect de la conscience de l’enfant » (quel cynisme odieux déployé ici pour faire avaler l’école laïque, (maçonnique).)

La loi du 16 juin 1881 rendit l’enseignement gratuit ; la loi du 28 mars 1882 le rendit obligatoire; et, enfin, la loi du 30 octobre 1886 laïcisa le personnel enseignant. (Cf. Le- François, « Le plan maçonnique ».) »

Extrait de : « Le poison maçonnique. ». Antonio Huot. 1912.

2 réflexions sur “Franc-maçonnerie : instruction obligatoire, éducation laïque (maçonnique)

  1. Pingback: L’Education républicaine est la propagande franc-maçonnique : Dossier et Actualité – F∴M∴ exposée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s